UNI317998.JPG

© UNICEF / UNI317998

OBJECTIF

L’objectif de ce projet est de mener une recherche opérationnelle en temps réel, quantitative et qualitative, sur la pandémie de COVID-19 dans 25 pays de l’Amérique Latine et les Caraïbes (Argentine, Belize, Brésil, Bolivie, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, République Dominicaine, Équateur, El Salvador, Guatemala, Guyane, Haïti, Honduras, Jamaïque, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Suriname, Trinité-et-Tobago, Uruguay et Venezuela) concernant les enjeux sanitaires spécifiques pour les femmes, les enfants, et les adolescents, afin de fournir aux stratégies publiques l’information nécessaire et d’améliorer l’allocation des ressources.

PRODUITS

Élaborer un document contenant des recommandations pratiques sur la façon de rétablir les services de santé de qualité aux niveaux municipal, provincial et national à présenter à la réunion régionale du Partenariat pour la Santé de la Mère, du Nouveau-né et de l'Enfant (PMNCH).

 

Suivre l'évolution de la réponse à la pandémie du COVID-19 au cours de l'année 2021, en matière de services de santé pour les femmes, les enfants et les adolescents dans 25 pays d'Amérique latine et des Caraïbes.

JUSTIFICATION

  • Les avantages pour la santé de la mère, de l'enfant et de l'adolescent sont rendus invisibles parce qu'ils deviennent une population à faible risque face au COVID-19.

  • Les mauvaises pratiques entraîneront un recul des indicateurs de santé, des politiques de développement de l'enfant et du financement à moyen et long terme.

  • Contrairement aux catastrophes dévastatrices mais ponctuelles, le cours de la pandémie et le moment où les services vont être rétablis sont inconnus, en particulier lorsque les personnes qui les fournissent sont confinées.

  • Il y a moins d'occasions de signaler les abus et de nombreux obstacles au signalement sur les plateformes virtuelles.

  • Les estimations de l’École Bloomberg de Santé Publique de l’Université Johns Hopkins montrent que si les soins de santé de routine sont interrompus et que l'accès à la nourriture est réduit (en raison de perturbations inévitables, de l'effondrement du système de santé ou des décisions délibérées prises en réponse à la pandémie), l'augmentation des décès infantiles et maternels sera dévastatrice 1.

ACTIVITES DE L’ENQUÊTE

  1. Révision de la littérature scientifique et des articles de presse sur ce qui a fonctionné et n'a pas fonctionné dans les situations de catastrophe.

  2. Compilation de données nationales sur les services de santé pour les femmes, les enfants et les adolescents des 25 pays sélectionnés.

  3. Application d'un questionnaire en ligne aux responsables publics et non gouvernementaux des secteurs sanitaire et social, afin de déterminer les problèmes posés par la prestation de services de santé aux femmes, aux enfants et aux adolescents.

  4. Mener des entretiens semi-structurés avec un maximum de 100 fonctionnaires publics et non gouvernementaux des secteurs sanitaire et social des pays considérés.

  5. Préparation du rapport final avec les recommandations.

  6. Présentation du rapport.

___________________________________________________________________________________

1 Timothy Roberton, Emily D Carter, Victoria B Chou, Angela R Stegmuller, Bianca D Jackson, Yvonne Tam, Talata Sawadogo-Lewis, Neff Walker. Premières estimations des effets indirects de la pandémie de COVID-19 sur la mortalité maternelle et infantile dans les pays à revenu faible et intermédiaire : une étude de modélisation. École de santé publique Johns Hopkins Bloomberg, Université Johns Hopkins, Baltimore, MD, États-Unis. Lancet Glob Health 2020 Publié en ligne le 12 mai 2020 https://doi.org/10.1016/ S2214-109X (20) 30229-1. https://www.thelancet.com/journals/langlo/article/PIIS2214-109X(20)30229-1/fulltext